Poster un commentaire

Teotihuacan. Cité des Dieux

Première exposition d’art précolombien de cette ampleur à Paris depuis environ une vingtaine d’années, cette manifestation (Musée du quai Branly, Paris, octobre 2009-janvier 2010) était, pour  Felipe Solis Olguin, son commissaire, l’occasion de faire la synthèse de son travail, de présenter les résultats très spectaculaires des dernières fouilles réalisées sous la pyramide de la Lune et de montrer l’importance de la civilisation teotihuacan, une civilisation dont les fouilles ont été longtemps éclipsées par les grands chantiers aztèques du Templo Mayor de Mexico. À travers cette manifestation, Solis souhaitait également rendre hommage aux archéologues Européens qui se sont intéressés à Teotihuacan au siècle dernier.CDA

Numéro spécial Connaisance des Arts par Dominique Blanc, Philippe Bourgoin et Fabienne de Pierrebourg.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :